Réunion publique 

de l'APMR

18/08/16

Elu.e.s et assemblée de la réunion de l'APMR. Photo issue de l'article du télégramme consultable ici.

En plus des deux articles de presse du Télégramme et de Ouest France (http://www.ouest-france.fr/bretagne/roscoff-29680/la-ligne-ferroviaire-sous-haute-surveillance-de-lapmr-4429042) joints, voici en résumé les commentaires et décisions des élus lors de leur prise de parole « échanges avec l’assemblée ». 

 

L’APMR les a interpellé : "dans le contexte d’une fermeture imminente de cette ligne ferroviaire et faisant suite au courrier que l’APMR a adressé à M. Floch et à M. Fichet pour l’organisation d’une table ronde avec M. le Préfet de Région, l’association vous propose de renforcer le caractère volontaire et prioritaire de cette démarche en vous associant avec Messieurs Fichet et Floch pour en faire une démarche collective auprès de Monsieur le Préfet de Région. Qu’en pensez-vous ? Avez-vous des remarques à formuler indépendamment ?"

 

Madame Le Brun, Maire de Morlaix, Conseillère Régionale

  • "Et pour répondre à votre question, évidemment une demande de table ronde auprès de Monsieur le Préfet de Région doit se faire". Mme Le Brun propose, au-delà de l’intercommunalité qui n’est pas la supra-communalité, les communes restent en libre administration et cela n’est pas accessoire ou secondaire, que chaque maire sur lettre type sollicite individuellement pour sa commune cette table ronde auprès de M. le Préfet de Région. Cela aurait un poids supplémentaire , avis que j’exprime devant vous."

  • Mme Le Brun est impressionnée par le nombre de personnes, la salle pleine et constate que chacun mesure l’enjeu. "C’est plus que cela. C’est une symbolique importante : ne capitulons pas devant les décisions qui ne tiennent pas compte de ce que nous voulons. Car il s’agit de l’avenir de notre territoire".

Monsieur SEITE, Maire de Roscoff, Vice-Présient de la Communauté de Communes du Pays Léonard, Président de l’association A Fer et à Flots

  • "Il n’y a rien de démagogique à demander le maintien et le développement de la ligne ferroviaire Morlaix/Roscoff puisqu’elle existe déjà !"

  • "En dépendent notre activité touristique : poids économique et emplois".

  • "Cela veut dire si on supprime cette ligne (encore un service) on affaiblit notre région, notre activité et on se positionne sur la pente descendante alors que notre rôle est d’attirer de la population".

  • "Il nous faut des soutiens et financements de l’Etat, des collectivités et faire appel aussi à des financements non connus".

 

Monsieur Jean-Paul CHAPALAIN, Président de la CCI de Morlaix

  • "Vu les gros investissements du Port de Roscoff en eau profonde (560 000 passagers entre Angleterre et Irlande) et de la LGV, il est complètement aberrant qu’il n’y ait pas de ligne ferroviaire entre Morlaix et Roscoff".

  • "Une motion dès le mois de septembre sera prise par la CCI de Morlaix à l’intention de M. Le Préfet de Région pour dire l’intérêt de supporter cette ligne".

  • M. Chapalain propose qu’une étude globale soit lancée, cofinancée par les collectivités et les personnes concernées.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de ces échanges en cliquant ici.

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now